Chacun son feu d’artifice, voici le mien. Hier.